Et l’impensable arriva… (Article 56)

IMG_7825

Le voyage de Kermotu prend un virage à 180°!

L’article 56 et les suivants devaient vous partager la beauté des paysages découvert aux Bahamas. Bien-sûr ce n’est que partie remise MAIS….

Kermotu a démâté!!!

Hier matin, en naviguant tranquillement vers notre mouillage dans le lagon de Mayaguana, le ciel magnifique, un vent faible de 13 noeuds nous faisait avancer à 5 noeuds. Comme nous arrivions sous le vent de l’île, la mer était calme à légèrement agitée. Nous étions au poste de pilotage à admirer la côte qui se dessinait devant nos yeux.

En quelques secondes incompréhensibles, le mât se met à basculer directement dans l’eau, entrainant les voiles et la bôme. Les haubans, les écoutes, les drisses et tous les boûts se mettent en tension. Le temps que l’on comprenne ce qui se passe et que l’on réagisse paraît bien court et long à la fois. Comment est-ce possible? Que doit-on faire?….

Pour moi, il n’y a pas d’autre choix que de laisser le gréement tomber à l’eau. Plus des 3/4 y était déjà et nous n’avions pas la force physique pour remonter cette énorme poutre. Comme il était encore retenu par les haubans, cela tapait contre la coque et risquait de provoquer une voie d’eau. Munis de scies et de pinces, nous avons scié tous les boûts puis les haubans. Cela nous a pris une petite demi-heure. Comme tout était en tension, nous devions faire attention à ne rien recevoir et ne pas se faire emporter.  Tout le gréement a fini par s’enfoncer  et nous sommes restés impuissants et tristes à regarder la danse des voiles dans la mer puis plus rien…. Par 1000 mètres de fond, le poids du mât et de la bôme a réglé le problème en quelques secondes.

Nous nous sommes pris dans les bras, l’un l’autre, choqués par la rapidité et la violence de ce qui venait de se passer. L’aventure venait de changer de cap…

Dans notre malheur, nous avons eu beaucoup de chance. Le bimini pare-soleil, a protégé ma tête lors de la chute. Le mât a basculé sur le côté du bateau sans abimer les panneaux solaires, ni les bossoirs, ni l’annexe. Les moteurs n’ont rien subi et les hélices non plus. La coque a eu quelques rayures mais sans gravité. Nous avons donc toujours un bateau qui flotte et de quoi le ramener au chantier en Martinique. Philippe a pu rebrancher le pilote automatique et l’Ais. Nous avons encore la VHF portable et les feux de navigation fonctionnent.

Nous commençons à digérer l’évènement et nous allons profiter d’une fenêtre météo favorable pour reprendre la mer :  quelques jours de vent faible à très faible qui permettent de rendre la mer plus plate. Tributaire du niveau d’essence, nous serons obligés de faire des arrêts réguliers pour remplir le réservoir. Turk et Caïcos, La République Dominicaine, Puerto Rico, les Vierges Américaines ou Anglaises puis Guadeloupe et Martinique. On prévoit un périple d’une dizaine de jours en priant que les moteurs ne nous lâchent pas.

On vous embrasse.

 

 

 

 

25 commentaires sur “Et l’impensable arriva… (Article 56)

  1. soyez très prudents …
    Vous êtes saufs ce qui est l’essentiel; bien sûr, c,est difficile mais vous allez réparer!
    On pense bien à vous
    Bises

    Aimé par 2 personnes

  2. Bonjour, nous sommes de tout cœur avec vous. Personne n’imagine cet événement même si nous y pensons souvent. Nous vous souhaitons beaucoup de courage. Nous imaginons bien ce que vous devez ressentir et toutes les questions qu’on se pose dans ces situations.En ce qui nous concerne, en descendant sur les Bahamas, nous avons fait le plein en République Dominicaine. Ils viennent avec des jerricans à bord. Le gasoil est propre. Bon courage ! Les Louarnigs

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci, nous allons remplir les réservoirs dans toutes les îles longées. Un américains nous a rempli 2 bidons et nous allons en racheter a Turk et Caïcos… Merci de vos pensées! La solidarité des marins est magnifique. Bon vent à vous 2. Au plaisir de se rencontrer un jour!

      Aimé par 2 personnes

  3. Chers amis
    Ce que vous traversez est terrible et incroyable, connaissant le soin que vous apportez à votre bateau ! C’est une sacrée épreuve mais l’équipage que vous formez l’a parfaitement gérée. C’est une sage décision de ramener le bateau en Martinique. Ils sont parfaitement équipés pour le réarmer et vous pourrez décompresser dans un environnement connu et amical. Après l’épreuve que vous traversez, vous en aurez bien besoin ! Je sais que la famille va faire bloc autour de vous pour vous soutenir. On vous embrasse bien amicalement. Fanch et Cathy.

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci à vous 2, c’est vrai qu’on a fait bloc dans l’épreuve et cela a été d’une grande aide pour réagir. Nous sommes saufs, pas blessés et la coque n’a pas tellement souffert… J’espère que le passage chez l’assureur se passera bien et que l’on pourra repartir profiter de ce merveilleux voyage!! Profitez à fond et merci encore. Vous nous manquez… j’espère qu’on se recroisera un jour. Bises

      Aimé par 1 personne

  4. Chère Florence, cher Philippe
    Nous pensons bien à vous, et heureusement vous êtes sauf set la météo était favorable.
    Bon courage: bientôt un nouveau mat et de nouvelles voiles pour continuer à nous faire rêver!
    Nous vous embrassons très fort
    Thomas and co

    Aimé par 2 personnes

  5. Bonjour,
    Étant abonné à votre blog, je viens d’apprendre vos « petits » soucis.
    Pour les gaulois, c’était le ciel, pour Kermotu, c’est le mât… 😉

    Bon, pas rigolo pour vous, mais il en ressortira quelque chose de plus fort de ces aventures et ça restera comme un souvenir impérissable même si pour le moment il semble mauvais et ennuyeux.
    J’espère que vous avez une bonne assurance, c’est dans ces cas improbables qu’on se dit content d’avoir coché les bonnes cases…
    Je pense à une chose…
    C’était – il me semble car il y a peu de renseignements ou précisions là-dessus – un ancien bateau de location ou utilisé en location/vente. Possible que l’on ait « tiré dessus » et que ça ne s’est pas vu de suite. Est-ce qu’il y a eu expertise lors de la remise en vos mains? Qu’est-ce qui a lâché ou à quel endroit ? Il semblerait que ce soit en haut d’après le peu que vous en écrivez, mais vous en saurez peut-être plus plus tard.

     » Ce qui ne tue pas rend plus fort »
    Amicalement,
    Philippe
    P.S: Pensez-vous créer un fil sur Hisse et Oh à ce sujet? Ce n’est pas très banal de voir un mât tomber sur un bateau récent et avec peu de vent.

    Aimé par 2 personnes

    1. Il est resté en location 3 ans et lors de la reprise, cela avait été vérifié. J’espère que l’assurance sera efficace et que l’on aura pas payé pour rien. On aura une expertise en arrivant au Marin mais comme tout est parti à l’eau, la cause ne sera pas évidente à déterminer. Merci de nous suivre!

      Aimé par 1 personne

  6. Ouah mais c horrible cette histoire. Comment est ce possible ? Le bateau fait tout nu. Le principal est que vous soyez saufs. Prenez soin de vous 2 avant tout. On est avec vous !!! Rentrez tranquilles et on espère que vs pourrez repartir de plus belle ensuite. Bises

    Aimé par 1 personne

  7. Bonjour à vous deux Je suis triste 😔 pour vous mais rassuré de vous savoir hors de danger. Comment cela a pu se produire ? Un retour d’expérience a venir. Nous sommes tous avec vous restons positifs le bateau va bien ! Courage… Xavier

    >

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de ces gentils encouragements, cela réchauffe le cœur. Nous vous tiendrons au courant des suites de l’expertise car nous n’avons pas vraiment de certitude pour la cause du démâtage… c’est arrivé si vite et si violemment. Heureusement la coque n’a rien eu de grave et nous sommes repartis direction la Martinique. Merci

      J'aime

  8. Bon courage Florence et Philippe pour garder le cap de votre aventure maritime…..Vers la Martinique ! Apportez-vous douceur et réconfort! Je vous embrasse très fort!

    Aimé par 1 personne

  9. Bonjour Florence et Philippe ;
    dans ce genre d’affaire le plus important est qu’il n’y ait pas de blessés. Après c’est du matériel, enquiquinant et tout ce qu’on veut ; mais gérable…
    Sommes de tout coeur avec vous ; c’est ça aussi l’aventure
    Grosses bises de Marc et Flo

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à vous 2. Nos chers voisins nous manquent fort! On démarre le retour vers la Martinique : 900Mn ça va pas être aussi sympa qu’à la voile… Bises à vous 4

      J'aime

  10. Nous pensons bien à vous pendant cette épreuve. Mais je suis certain que vous allez repartir de plus belle pour continuer à nous faire rêver
    Nous vous embrassons
    Matthieu

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Matthieu, Quelle cata… quelqu’un m’a dit que cela faisait partie de l’Aventure… Nous venons d’arriver à Porto Rico après 4 jours de mer assez éprouvants. Maintenant on va essayer de longer au maximum les côtes jusqu’à la Martinique. Merci de vos pensées et de votre soutien qui fait du bien. Cela me redonne la pêche pour démarrer les vidéos des Bahamas (sublime, par ailleurs) Bisous à toute la famille

      J'aime

  11. Chers amis,

    Vous venez de traverser une « belle tempête »dans votre magnifique périple. Vos vidéos et photos sont remarquables et nous souhaitons que vous retrouviez vivement ce grand calme. Bravo pour votre sang froid et nous savons que vous allez vous remettre « d »aplomb ». Bon courage, bonne continuation et nous pensons fort à vous dans notre grisaille nantaise.

    catherine et François

    Aimé par 1 personne

    1. Un grand merci à tous les deux! ça nous fait chaud au coeur, un message pareil. C’est l’Aventure avec un grand A, mais on s’en serait bien passé…
      Cela fait une bonne quinzaine de jours maintenant et nous retournons lentement sur notre base de départ… La route est longue sans voile avec le vent dans le nez mais cela nous donne le temps d’apprécier la chance que l’on a, d’avoir déjà fait ce magnifique bout de chemin. On espère vraiment pouvoir continuer à découvrir toutes les merveilles dont le monde regorge. On vous remercie encore de vos pensées et espèrons vous revoir. Bises

      J'aime

  12. Bonjour Le Kermotu. Je vous suis depuis un moment , j’aime vos photos ,vidéos et commentaires. Un démâtage c’est tellement brutal et ne pas comprendre l’origine , l’élément du gréement qui a lâché est d’autant plus inquiétant. Vous n’avez pas été blessés c’est l’essentiel. Bon courage pour regagner la Martinique .

    Aimé par 1 personne

    1. Un grand merci pour ce gentil message. C’est vrai qu’on a eu une Bonne Etoile dans notre malheur! Que du matériel… rien de grave! Votre intervention me permet d’être heureuse de continuer le blog et de partager les magnifiques images des Bahamas.. Le démâtage est arrivé le dernier jour de notre séjour! Une vraie chance là encore! On venait de partager deux jours exceptionnels avec un couple de Bahamiens sur une toute petite île. Mais chuttt …. à suivre… Merci encore

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s