Des iles au nord… (escale 26)

IMG_8604

 

Depuis le départ des équipiers, le temps a vraiment changé. Une onde tropicale arrive et la pluie est vraiment plus abondante. Cela ne nous arrête pas pour autant. Nous avons décidé de prendre quelques jours pour visiter Saint-Martin et quelques iles voisines.

St-Martin est partagée entre la France et la Hollande depuis 1648. La légende veut que la frontière fût tracée, après une course à pied au pourtour de l’ile, entre un Français vers le nord et un Hollandais vers le sud. Le Français couvrit plus de distance et donna les 3/5ème des 90kms2 de l’ile.

Les cyclones de septembre derniers sont toujours très visibles et nous avons été très étonnés par le peu de recontruction. Les habitants ont repris leur vie au milieu des décombres. Nous avons rencontrés deux couples ayant vécu Irma et qui sont unanimes pour dire : le pire de cette catastrophe n’est pas le cyclone, en lui-même, mais les semaines qui ont suivies et l’état « après-guerre » que cela a engendré. Plus d’eau, plus d’électricité, plus de nourriture, presque tous les magasins pillés, le couvre-feu… Ce fut terrible. Ils n’ont pas du tout envie de revivre cela.  Un des deux a, d’ailleurs, quitté St-Martin depuis. Malgré tout cela, nous avons trouvé une ambiance très festive et très gaie.

Le soleil revenu, nous avons grimpé au sommet de l’ile d’où, la vue splendide, nous avons pu repèrer nos mouillages suivants : Ilet Pinel et Anse Marcel.

Après une petite navigation bien ventée et bien agitée, nous avons ancré à l’ile de Tintamarre, au nord-est de St-Martin.  Réserve naturelle inhabitée, nous y avons découvert de magnifiques plages. Puis, à une  journée de navigation, nous sommes arrivés à l’ile Fourchue au nord de St-Barthélémy et au centre d’une zone de réserve marine.

Trois jours passés dans ces iles inhabitées et nous voilà comme des « robinsons crusoés ». Quelle merveille de découvrir ces paysages, tellement différents les uns des autres et tellement captivants par la puissance qu’ils dégagent. Nous sommes repartis avec regrêts mais heureux d’avoir choisi ces mouillages à l’écart des autres.

On vous embrasse.

 

 

8 commentaires sur “Des iles au nord… (escale 26)

  1. Mais où est le soleil que nous espérons tant pour notre séjour ?! Surtout que les Vigneron se promènent souvent avec leur nuage l été 😭☀️☀️☀️. On arrive….

    Aimé par 1 personne

    1. N’oublie pas qu’il y a un petit décalage dans le temps, et que c’est le Noooord ! Nous partons faire qq emplettes pour que Kermotu soit au top pour votre arrivée 😁😉⛵️. On vous attend avec impatience 🤗. Bizzz

      J'aime

  2. Je suis surprise de voir que des îles des Antilles peuvent être aussi assez arides…..
    Je vous embrasse très fort les naviguateurs et portez-vous bien !
    Je pars après-demain vers la Bretagne !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Eh oui, au Nord de l’arc Antillais, il pleut mais par grain, l’eau ruisselle et ne nourrit pas assez la terre. Et les volcans, plus vieux sont beaucoup moins hauts et arrêtent moins les nuages. Je te souhaite de très bonnes vacances. Gros bisous😘⛵️

      J'aime

  3. Très beau reportage!!
    Ici, c’est beaucoup plus bleu que chez vous, …pour l’instant!!!
    Le golfe est à 24 degrés, du quasi jamais vu! Les essaims d’huitres meurent et il faut mettre de la glace dans les bassins!
    Bisous

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s