Quand les copains embarquent-2 (escale 18)

IMG_5832

 

Nous avons donc quitté la Guadeloupe à Deshaies pour le port de Gustavia à Saint-Barthélémy. Le soleil et un vent modéré nous accompagnent depuis l’arrivée des équipiers. Quelle chance, c’est baignade tous les jours dans une eau translucide et à 29°.

Le port de Saint-Barth est assez surprenant, on y voit des marques de luxe Français mais dans des boutiques qui ne paient pas de mine. Il faut s’approcher pour les découvrir, par contre les prix ne nous laissent aucune hésitation. L’ambiance est tranquille et sereine, il n’y a que des étrangers : américains, canadiens… On profite pour visiter la ville.

Après une petite heure de navigation, nous ancrons à l’extrémité Nord de l’île : anse du grand Colombier et en avant pour une belle randonnée pour aller voir notre Johnny national ! Après 2h de marche à flanc de  l’ile, nous n’avons plus le temps d’aller jusqu’à Lorient et rebroussons chemin sous le soleil déclinant. AH QUE !… c’est dommage…  Mais quels magnifiques paysages.

Puis c’est Saint-Martin qui nous voit accoster pour récupérer les fameux empellers de la bonne marque, nécessaire à la réparation du moteur. Arrivés dans la baie de Marigot, nous sommes atterrés de voir les dégâts énormes, causés par les cyclones de septembre dernier. Toutes les maisons sont touchées, les murs effondrés, les toits envolés, et dans l’eau c’est pire, il y a des bateaux coulés partout. Cela a dû être Apocalyptique…. Il y en a pour des mois et des mois à tout remettre en place. Saint-Barth a déjà beaucoup réparé  mais ici, ça a l’air très lent pour faire bouger les choses. L’ambiance ne s’en ressent pas trop, les gens aiment faire la fête ! ( coupe du monde oblige… )

Après un bon ravitaillement au superU local, nous prenons enfin la route de Iles Vierges Britanniques ( BVI ). Le capitaine décide de partir vers 17h, pour arriver au matin à Virgin Gorda qui est la première île la plus à l’Est de l’archipel. Une très belle navigation de nuit avec un vent portant et presque vent arrière nous fait arriver à midi. Tous les équipiers, deux par deux, ont pris leur tour de quart : 2h à surveiller le vent, les bateaux à éviter et vérifier que l’on respecte le bon cap… La nuit a été magnifique, le ciel rempli d’étoiles et la lune au Rdv.  Très belle arrivée aux BVI, que l’on a hâte de découvrir…

On vous embrasse

 

 

 

 

6 commentaires sur “Quand les copains embarquent-2 (escale 18)

  1. Les images sont magnifiques….vous maîtrisez parfaitement le drone!!! Nous vous enverrons photos d’une superbe baie que vous connaissez peut-être !!! Le golfe du Morbihan où nous fêterons demain l’anniv De Xavier!!😂🎉🎁
    Bises

    Aimé par 1 personne

  2. Bravo les amis ! Profitez bien de la chaleur ! Ici, il n’est pas question de se baigner mais l’Irlande c’est Fan-tas-tique ! Ce soir, nous avons : festival de musique traditionnelle irlandaise à Glengariff ! Et nous sommes mouillés à Glengariff !
    Bizh. Les Ystafell’s.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s