Prise en main (escale 12)

sud martinique

 

Après un voyage sans encombre, nous avons récupéré notre fameux Kermotu.

Les premiers jours ont été consacrés aux rangements et aménagements, courses et avitaillements.
Nous sommes allés ancrer à Sainte Anne à l’anse Caritan que l’on aime beaucoup pour son calme, sa proximité de la plage et ses fonds clairs. Philippe et Paul ont pu s’adonner à la joie de retrouver leur planche à voile, et moi, mon masque et mes palmes.
Nous avons beaucoup de chance d’avoir Paul avec nous pour démarrer notre aventure car il est d’une grande aide pour tout ce qui est aménagement et bricolage électrique, entre autres …
Il nous a branché l ‘AIS, qui vous permet de nous repérer sur le site internet : MARINETRAFFIC.com et cherchez KERMOTU, vous pourrez savoir où nous sommes, à tout moment ! C’est Cool. https://www.marinetraffic.com/en/ais/details/ships/shipid:5557390/mmsi:347019440/vessel:KERMOTU

Nous avons rapidement eu envie de dégourdir les quillons de Kermotu, et nous sommes partis naviguer vers Petite Anse d’Arlet pour mouiller à l’Anse Chaudière. Les alizés sont assez forts depuis que nous sommes arrivés : 20 à 25 nœuds qui correspondent à 40 à 50km/h. Cela nous amène de la fraîcheur la nuit et de bonnes risées pour faire avancer Kermotu.

Pour arriver à l’anse Chaudière, nous passons devant un des points remarquables de la Martinique : le rocher du Diamant. Un piton volcanique de 170m qui s’élève au milieu de la mer. Nous ne pouvons pas y débarquer car c’est une réserve où plusieurs espèces d’oiseaux viennent s’y reproduire.

Le rocher a connu la célébrité suite à un épisode héroïque de la guerre franco-anglaise au début du XIXème siècle. Voulant maîtriser l’accès maritime de la Martinique, les anglais y installèrent canons et garnison et pendant 17 mois, pilonnèrent les vaisseaux français allant vers Fort de France. Le rocher fût finalement repris par l’amiral Villeneuve après 3 jours de combat. Suivant la légende, les Français auraient fait échouer quelques embarcations chargées de Rhum. Ivre mort, l’ennemi capitula sans violence ! Cette version n’est pas dans les annales Britanniques mais ils ont élevé le rocher au rang de « Navire de sa Royale Majesté ». Avec les quelques photos sur la vidéo, essayez de trouver à quoi il vous fait penser : animal, dieu Grec ou personnage….

On vous embrasse

2 commentaires sur “Prise en main (escale 12)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s